Accueil > Accès direct > Espace presse > Communiqués de presse > Avec son Cursus Master en Ingénierie (CMI), l’Université de La Rochelle forme (...)

Avec son Cursus Master en Ingénierie (CMI), l’Université de La Rochelle forme les ingénieurs de demain

Le CMI de l’Université de La Rochelle a pour objectif de former des ingénieurs experts dans 7 spécialités1. Ce programme universitaire, cohérent en 5 ans, s’appuie sur une licence et un master existants, en les renforçant par des enseignements supplémentaires.

Un programme universitaire professionnalisant

Entreprenante et innovante, notre établissement incarne une nouvelle génération d’universités, caractérisée par sa capacité à insérer ses diplômés, l’excellence de ses équipes de recherche et ses liens étroits avec le monde de l’entreprise. Forte de ces qualités, notre Université est, depuis 2012, membre du Réseau FIGURE (Formation à l’Ingénierie par des Universités de Recherche) et propose à ces étudiants le Cursus de Master en Ingénierie : le CMI.

Un diplôme reconnu et qualifié

Ce cursus labellisé INVESTISSEMENT D’AVENIR, a été classé premier par un jury international de l’appel à projet « Initiatives d’Excellence en Formations Innovantes » (IDEFI).
Cette formation sélective, appuyée sur des équipes de recherche d’excellence, est fondée sur le renforcement des licences et masters habilités dans les domaines de l’ingénierie et le respect de charte et référentiel nationaux. Elle dispose d’un ensemble d’atouts différenciants :

  • Intégration à des grands centres de recherche
  • Contact étroit avec les entreprises
  • Ouverture internationale
  • Esprit d’équipe et d’innovation

Nous œuvrons tous les jours pour offrir aux étudiants un modèle de formation adaptée aux exigences d’aujourd’hui et de demain.

Consulter le site internet

Contact et informations complémentaires

Vincent Courboulay
Responsable de formation
06.88.47.15.63
cmi@univ-lr.fr

A télécharger

Le communiqué de presse (PDF)

1 Biotechnologies, Biologie-environnement, Génie civil, Géographie-Aménagement, Géosciences, Informatique, Matériaux

publié le vendredi 3 février 2017