Accueil > Vie de l’Université > Vie culturelle > Cinéma et littérature : la conquête de l’Ouest américain

Jeudi 11 décembre 2014 de 17h30 à 20h00

Maison de l’étudiant

3, passage Jacqueline de Romilly
La Rochelle

Cinéma et littérature : la conquête de l’Ouest américain

A l’occasion de la publication française de Jeremiah Johnson, le mangeur de foie de Raymond W. Thorp & Robert Bunker (trad. F. Cotton, Anarchasis, 2014), venez découvrir l’histoire crue et légendaire de Jeremiah Johnson (aussi appelé John Johnston), figure emblématique de l’Ouest américain. Entrée libre et gratuite.

Rencontre autour de l’ouvrage

A partir de la publication, Xavier Daverat, professeur de droit privé à l’Université de Bordeaux et signataire de la préface et Tangi Villerbu, maitre de conférence à l’Université de La Rochelle (FLASH) décortiquent les mythes américains, la littérature, le cinéma westernien et la philosophie de la nature.

Qui était Jeremiah Johnson, le mangeur de foie ?

"Certains passent à la postérité grâce à une vidéo YouTube, Jeremiah Johnson (ou John Johnston, c’est le même en fait), lui, devient une légende de son vivant en bouffant des foies d’Indiens préalablement assassinés.

Raconter l’histoire de Jeremiah Johnson, c’est raconter l’histoire d’une nation qui se forge à coups de fusils et de tomawaks. Né en 1824 dans une contrée encore largement inexplorée, le tueur de Crows s’éteint en 1900 sur une terre désormais quadrillée par les forts militaires, les colons et l’avancée du train qui déverse des centaines de « pieds tendres » toujours plus à l’Ouest. Entre-temps, le trappeur, 195 centimètres et 120 kilos de muscles, aura incarné cet Ouest farouche d’avant, traversant plusieurs conflits terribles, de la guerre de Sécession aux guerres indiennes.« Loin de l’émouvante adaptation épurée qu’en fera Sydney Pollack avec le beau Redford dans le rôle du bouffeur de foie, la vraie vie de Johnson se lit avec un mélange d’horreur et de fascination. Les scènes violentes sont d’une bestialité tellement sidérante qu’elles virent au grotesque quand elles ne nous évoquent pas la terrifiante beauté du Méridien de sang de Cormac McCarthy. » Mikaël Demets.

Projection

  • La rencontre autour de l’ouvrage sera suivie de la projection du film Jeremiah Johnson de Sydney Pollack avec Robert Redford (États-Unis • western • 1972 • 1h50 • VOSTF).

Organisateurs

Cette rencontre-projection est organisée par Magalie Flores-Lonjou, maitre de conférence en droit public (Faculté de Droit), Tangi Villerbu, maitre de conférence – HDR (FLASH) et spécialiste de l’Ouest américain, Espace Culture - Université de La Rochelle.

publié le lundi 1er décembre 2014

Contact

Espace Culture

Tél. : 05 16 49 67 76
culture@univ-lr.fr

Maison de l’étudiant
Quartier BU/FLASH
3 passage Jacqueline de Romilly
17000 La Rochelle