Élections générales de la Comue

Le processus de construction de l’université confédérale Léonard de Vinci se poursuit.
Soyons-en les premiers acteurs.
Votons !

L’université confédérale Léonard de Vinci : un fort potentiel

Regroupement des universités de Tours, Orléans, Poitiers, La Rochelle et Limoges ainsi que de deux écoles d’ingénieurs, l’ISAE-ENSMA et l’INSA Centre Val de Loire, l’université confédérale Léonard de Vinci est un potentiel fort de :

  • 86 140 étudiants dont 27 215 en Master et 3 100 préparant un doctorat.
  • 5754 enseignants-chercheurs et chercheurs avec les organismes de recherche,
  • 4693 personnels BIATSS
  • 580 docteurs,
  • 22 nominations à l’IUF (Institut Universitaire de France) sur la période 2010-2014,
  • 7 ERC (European Research Council) sur la période 2007-2014

Trois objectifs cruciaux

L’idée est de constituer un grand pôle d’enseignement supérieur de recherche et d’innovation en fédérant les secteurs d’excellence des différentes universités, tant en recherche qu’en formation, pour renforcer la lisibilité et l’attractivité internationale des établissements.

L’ensemble des actions sera conduit en synergie dans le respect de l’autonomie et des spécificités des établissements fondateurs :

  • développement des services aux étudiants.
  • mise en cohérence des formations professionnelles sur le périmètre de l’Université confédérale
  • développement des innovations pédagogiques privilégiant les usages du numérique (formations à distance, plates-formes de travail collaboratif, MOOCs…) ;
  • accréditation d’une offre de formation spécifique de niveau Master pour développer, sur les secteurs d’excellence de la nouvelle université, des Masters tournés vers l’international ;
  • mise en synergie des actions visant le développement de l’entreprenariat étudiant ;
  • refonte des écoles doctorales pour assurer la formation des étudiants inscrits en thèse, et ce à compter du 1er septembre 2016 ;
  • délivrance du doctorat par l’Université confédérale en lieu et place des établissements fondateurs au 1er septembre 2016 ;
  • mise en place d’une signature unique des publications scientifiques.

En votant le 15 décembre 2015, vous traduisez votre engagement pour ces trois objectifs cruciaux :

  • Constitution de nos établissements en un grand pôle d’enseignement supérieur de recherche et d’innovation pour répondre avec plus de force aux grands enjeux du monde ;
  • Renforcement de la lisibilité et de l’attractivité internationale de nos établissements ;
  • Priorité pour de meilleures synergies entre nos établissements tant en formation qu’en recherche.

Hélène Pauliat
Administratrice provisoire de l’Université confédérale Léonard de Vinci

publié le mercredi 1er juin 2016