Accueil > Étudier et se former > Témoignages > Étudier à distance

Étudier à distance

Rencontre avec Sylvain Marvié, étudiant, et Mathieu Paquerot, responsable du master Administration des entreprises, spécialité management général, une formation 100% à distance.

Le master 1 Administration des entreprises , spécialité management général proposée par l’IAE La Rochelle a ouvert ses portes en avril 2010. À l’occasion de la sortie de la première promotion, rencontre avec deux acteurs de la formation.

Si lointain et si proche

Sylvain Marvié
Sylvain Marvié, 33 ans, vit et travaille à Lyon « au cœur de la Presqu’île, entre les Canuts et les petits bouchons ».

Et pourtant il est étudiant assidu à l’Université de La Rochelle, en Charente-Maritime, dans la première promotion du master Administration des entreprises, spécialité management général, un master se déroulant 100 % à distance, sur le mode du e-learning, et qui a ouvert ses portes en avril 2010.

Ce n’est pas sa première expérience de formation à distance. La « Capacité de Gestion d’Entreprise » qu’a obtenu Sylvain avec le CNED et l’IAE de Caen lui a déjà permis de se familiariser avec cette façon d’étudier, différente, « où l’aventure humaine fut tout aussi enrichissante qu’en présentiel, et a débouché sur de forts lien d’amitié. »

Une première reprise d’études fortement motivée : « étudiant, je n’avais pas les fonds nécessaires pour poursuivre mon parcours scolaire, alors, avec ma femme, nous avons planifié un « plan B », un projet de vie scolaire en commun. Renoncer à de hautes études ne faisait pas partie de nos objectifs. Nos emplois nous ont permis de financer l’ensemble de notre « deuxième parcours » et la satisfaction en est d’autant plus grande.  »

En 2010, tout en travaillant dans un laboratoire d’analyses industrielles, il créé son entreprise en conseil et développement informatique basé sur l’Open Source, « axx-it » et se dirige vers le master Management Général : « les thématiques de la formation me permettent de répondre à l’ensemble de mes attentes de manière transversale et sur l’étude de la concurrence. Pouvoir d’ores et déjà bien en parler, c’est avoir une longueur d’avance !  »

Des méthodes de travail adaptées

Avec cette formation, l’accent est mis sur les connaissances générales en gestion (management, marketing, finance) mais aussi sur la maîtrise des TIC . Travailler et étudier à distance passe ainsi par une conjugaison de travaux synchrones et asynchrones en groupe et l’utilisation obligatoire des outils de l’Internet pour communiquer, se rencontrer.

Un fonctionnement qui ne semble pas engendrer de blocages particuliers, «  dans notre groupe aucune difficulté, si ce n’est pour certain d’entre nous des pannes de réseau », mais qui nécessite une organisation bien adaptée au travail en groupe.

Des réunions deux fois par semaine permettant de fixer les objectifs de tous et l’avancement du travail, un manager pour orchestrer le tout… « Il nous a paru essentiel de créer un environnement de travail où les individualités s’effacent devant l’unité du groupe. Alors nous avons mis en place une organisation dite d’entreprise : quand une personne s’exprime, elle le fait au nom du groupe, ce qui entraîne la définition d’une ligne de conduite générale » précise Sylvain.

Quant à la formation à distance, sa plus-value ne fait aucun doute pour lui : « en présentiel on vit sur l’individualité dans le projet d’étude. Là, en temps qu’auditeur, nous avons appris que la force c’était le groupe de travail, car chaque auditeur est unique et, de ce fait, on apprend à faire confiance et à compter sur son équipe. Il faut être actif ! Aller de l’avant, apprendre sans cesse, se remettre en cause et prendre des risques, c’est ce qui rythme notre vie. Sur l’ensemble de ces points la formation à distance y répond sans détour. »

Du côté des formateurs

Mathieu Paquerot
Pour Mathieu Paquerot, enseignant à l’IAE La Rochelle et responsable de la formation, l’objectif d’un tel mode de fonctionnement est avant tout de « favoriser le débat au sein des groupes d’étudiants ». Un débat facilité par un mode de fonctionnement très souple qui s’appuie sur les outils de formation de l’Université de La Rochelle, comme la plateforme Moodle.

« Nous nous adressons principalement à des individus déjà en poste qui sont à la recherche d’une double compétence et qui souhaitent évoluer professionnellement. Par exemple, un chef de projet qui passerait de la gestion technique à une gestion comportant des aspects managériaux. Du coup, notre public est très varié, aussi bien en termes de formation initiale qu’en âge ! »

Une formation fortement en adéquation avec les besoins des étudiants et des entreprises : « en ce qui concerne la partie stage nous proposons prioritairement à l’étudiant de réaliser un rapport de mission thématique qui peut donc directement intéresser son entreprise. »

publié le vendredi 10 juillet 2015