Accueil > Une nouvelle génération d’Université > Excellence et démarche partenariale, caractéristiques de la Recherche

Excellence et démarche partenariale, caractéristiques de la Recherche

Son pôle d’excellence en Environnement et Développement Durable, son investissement dans le domaine de l’Image et du Numérique et ses travaux sur l’Espace Européen et les Relations Internationales résument les orientations de la recherche rochelaise.

Les thématiques de recherche

L’Université de La Rochelle est reconnue pour ses activités de recherche dans le domaine de l’Environnement et du Développement Durable.

Ce domaine rassemble l’essentiel des forces de recherche de l’établissement et lui confère son identité. Il s’inscrit dans les priorités de l’Institut Écologie et Environnement (INEE) du CNRS et de la Stratégie Nationale de la Recherche et de l’Innovation (SNRI).

La fédération de recherche pluridisciplinaire qui lui est consacré réunit 23 laboratoires à l’échelle du CUE Limousin Poitou-Charentes.
La particularité de cette fédération tient à la mise en œuvre de projets transdisciplinaires rassemblant les sciences de l’environnement, de l’ingénierie, de l’homme et de la société.

À noter notamment à son actif, le projet de Labex ENRICO qui fait intervenir des laboratoires des trois universités de la fédération sur le thème du risque environnemental en zone littorale.

Les laboratoires rochelais travaillant autour du thème de l’Image et du Numérique sont partie prenante du 2nd pôle de recherche du CUE Limousin Poitou-Charentes : la fédération de recherche Mathématiques et Interactions, Images et Information numérique, Réseaux et Sécurité (MIRES), portée par l’Université de Limoges.

Les travaux des autres unités de recherche de l’Université s’inscrivent dans une thématique Espace Européen et Relations Internationales ; dans ce domaine, les partenariats sont développés avec des équipes du CUE Limousin Poitou-Charentes ou de l’Université de Nantes.

Valorisation de la recherche

L’Université de La Rochelle a entrepris de repenser son dispositif de valorisation en l’articulant avec la politique du CUE Limousin Poitou-Charentes et la demande des milieux socio-économiques.

Dans le cadre du CUE Limousin Poitou-Charentes, l’Université participe à la création d’une Société d’Accélération du Transfert de Technologie, la SATT Grand Centre, avec les PRES Centre Val de Loire Université et Clermont Université. Créée début 2012, la SATT Grand Centre se concentrera, à l’échelle d’un territoire regroupant quatre régions, sur la détection et la maturation de projets de transfert à fort potentiel.

publié le vendredi 14 avril 2017