Accueil > Vie de l’Université > Actualités de la Bibliothèque universitaire > Exposition - 500e anniversaire de la Réforme protestante

Du 6 novembre à 09h00 au 2 décembre à 17h00

Hall de la Bibliothèque universitaire

Parvis Fernand Braudel
La Rochelle

Exposition - 500e anniversaire de la Réforme protestante

À l’occasion des 500 ans de la Réforme protestante, la Bibliothèque universitaire accompagne les festivités organisées à La Rochelle et propose plusieurs expositions, sur les missionnaires protestants, sur l’épopée de l’Édit de Nantes et sur le patrimoine existant et disparu de la ville ayant connu une présence protestante.

Missionnaires protestants et livres de mission à travers le monde au XIXe siècle

La BU vous invite à découvrir un pan moins connu de l’histoire protestante : les missions françaises qui ont contribué, à partir du XIXe siècle, à développer le protestantisme en Afrique, en Asie et en Océanie. Grâce à une exposition en partenariat avec le Service protestant des missions - Défap et le Musée d’histoire protestante de La Rochelle, venez découvrir comment s’organisait le travail des missionnaires et l’influence qu’ont eue les missions protestantes dans l’histoire culturelle et politique de divers états. L’accent est mis sur la manière dont les livres, les journaux, les atlas et les cartes postales jouaient un rôle important, dans les missions elles-mêmes mais aussi pour promouvoir l’œuvre missionnaire auprès des protestants français et pour transmettre des connaissances d’ordre ethnographique et anthropologique sur les cultures de ces populations lointaines. Plusieurs documents historiques, prêtés par la bibliothèque du Défap, illustrent la question : cartes et photographies, Bibles imprimées en chinois ou en tahitien, journaux et almanachs, livres pour enfants, et même un jeu de cartes…

Parcours huguenot dans les rues de La Rochelle

Le protestantisme va s’installer au milieu du XVe siècle à La Rochelle où, dès 1568, les protestants deviennent majoritaires, s’emparent du pouvoir et détruisent les lieux de culte catholique.
La ville accueillit le 2 avril 1571, le 7e Synode national des Protestants sous la présidence de Théodore de Bèze, en présence de la cour de Navarre, de Jeanne d’Albret et du futur Henri IV.
En 1627, la cité rochelaise était considérée comme un « État dans l’État ». Assiégée par le Cardinal de Richelieu au nom du roi Louis XIII, La Rochelle fut sévèrement punie après sa reddition.
À la révocation de l’Édit de Nantes, en 1685, certains protestant rochelais devinrent des « catholiques de façade », d’autres décidèrent de fuir la France.
En 1787, l’édit de Tolérance redonne aux protestants la liberté de conscience et une reconnaissance juridique. En 1790, la Révolution française leur confirme l’égalité citoyenne.
À travers les 20 panneaux de cette exposition, parcourez La Rochelle et 20 lieux parmi lesquels la religion réformée s’est développée, des lieux de culte, de pouvoir, de vie et des lieux publics.

À propos de l’Édit de Nantes

En vingt panneaux, cette exposition que vous pouvez retrouver au 1er étage de la BU effectue un tour d’horizon très étendu, à partir du IVe siècle (avec la conversion de Constantin), évoque le massacre de la Saint-Barthélemy au XVIe siècle, le Concordat ou encore la Séparation des Églises et de l’État. Par-delà l’évocation des guerres religieuses, cette exposition propose une réflexion sur la montée de l’intolérance et les difficultés du retour à la paix.

publié le lundi 20 novembre 2017