Accueil > Vie de l’Université > Actualités de la Bibliothèque universitaire > Exposition - Besoin de toit, envie de toit…

Du 13 janvier à 14h15 au 1er février 2014 à 13h00

Hall de la Bibliothèque Universitaire

2 parvis Fernand Braudel
La Rochelle

Exposition - Besoin de toit, envie de toit…

Une histoire du logement social à La Rochelle

Humaine, politique, économique, architecturale, la question du logement social est majeure et complexe.

Cette exposition, réalisée par les Archives municipales de La Rochelle traverse en six séquences chronologiques un long siècle de logement social.

Elle s’ouvre avec le temps des précurseurs (fin XIXe - 1912) sur la situation du logement populaire à la fin du XIXe siècle, marqué par l’existence de taudis. On assiste alors aux premières expériences de logement ouvrier. Le logement social va émerger sur deux fondements : le besoin d’hygiène et la nécessité de loger les familles dans des conditions salubres.

La deuxième séquence s’attarde sur 1912 : la loi Bonnevoy, le moment fondateur du logement social.

Le troisième temps, d’un après-guerre à l’autre (1919-1939), le temps des maisonnettes, dresse notamment un tableau des premières réalisations de l’Office public des habitations à bon marché (OPHBM) et retrace la naissance des cités jardins.

Puis viennent les Trente Glorieuses (1945-1975), le logement social pour tous ? durant lesquelles les promoteurs du logement social ont espéré le mettre à la portée de tous. Avec les destructions de la guerre et l’accroissement démographique, les pouvoirs publics doivent alors faire face à une profonde crise du logement, symbolisée par l’Appel de l’abbé Pierre en 1954. Les HBM deviennent les HLM, construites sous la forme de grands ensembles, qui doivent accueillir les enfants du baby-boom, les travailleurs immigrés, les rapatriés d’Algérie.

À partir de 1975, la conjoncture économique mondiale frappe de plein fouet le logement social. La désindustrialisation, le chômage, la crise énergétique bouleversent son équilibre financier. La cinquième séquence sur le logement social du vieillissement à la réhabilitation, 1973-2033, aborde les opérations de rénovation du parc HLM. C’est le point de départ de la politique de réhabilitation des grands ensembles avec la loi Solidarité et Renouvellement Urbains de décembre 2000.

En clôture de l’exposition, la période contemporaine, l’ANRU ou le temps des ambitions et de l’audace, 2003-2013 donne à voir le logement social depuis la création de l’Agence Nationale de Renouvellement Urbain avec son exigence de développement durable.

publié le mercredi 15 janvier 2014