Accueil > Vie de l’Université > Vie culturelle > Festival Escales Documentaires : projection « L’Université perdue de Vincennes (...)

Jeudi 10 novembre 2016 de 14h00 à 16h00

Maison de l’étudiant

passage Jacqueline de Romilly, La Rochelle

Festival Escales Documentaires : projection « L’Université perdue de Vincennes »

Suite du tapis rouge réservé à la 16e édition du Festival Les Escales Documentaires qui se tiendra du 8 au 13 novembre 2016 à La Rochelle. Au programme, la projection du documentaire « L’Université perdue de Vincennes » réalisé par Virginie Linhart, le jeudi 10 novembre à 14h à la Maison de l’étudiant. Entrée libre et gratuite.

Synopsis : l’Université perdue de Vincennes (France/2016/1h35)

Découvrez l’épopée de l’Université de Vincennes, depuis sa création après les événements de mai 68 jusqu’à sa démolition à l’été 1980. Raconter l’Université de Vincennes c’est faire revivre dix années uniques d’intense effervescence intellectuelle et politique aux côtés de Michel Foucault, Gilles Deleuze, Hélène Cixous et François Châtelet. C’est aussi raviver une inventivité pédagogique
et artistique, une série d’utopies, d’espoirs, et de trahisons qui dans un lieu unique - le bois au nom éponyme - ont marqué la grande Histoire.

« Loin de céder à une vaine nostalgie, le film résonne aussi comme une belle invitation à
(re)penser l’enseignement d’aujourd’hui, délestée de l’injonction de la performance et du
formatage » Isabelle Poitte, Télérama

Projection organisée avec la participation d’une équipe pluridisciplinaire d’enseignants et enseignants-chercheurs (FLASH, Droit).

Projection en présence de la documentariste Virginie Linhart

« Née le 16 avril 1966 à Montreuil (Seine-Saint-Denis), Virginie Linhart est écrivain et réalisatrice de documentaires. Elle est diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris et licenciée en histoire. Elle a longtemps travaillé avec l’historien et le documentariste Patrick Rotman avant de réaliser ses propres films et d’explorer sa lourde et riche hérédité : elle est la fille de Robert Linhart, sociologue et fondateur du mouvement maoïste en France. Ainsi dans 68, mes parents en moi elle parle de son histoire de fille de révolutionnaire de même que dans son film Après les camps, la vie - sur les rescapés des camps de concentration- elle a puisé dans l’histoire de ses grands-parents et ses souvenirs d’enfance. Le fil conducteur de ses livres est aussi lié à son histoire personnelle : Le Jour où mon père s’est tu rend hommage à ce père qui un jour de l’année 1981 fait une tentative de suicide et s’arrête subitement de parler, elle est partie sur les traces des anciens compagnons de son père. Ce que ceux-ci sont devenus, leurs souvenirs d’enfance mêlés aux siens font la matière de ce livre. Elle dit qu’elle cherche à travers son œuvre « à relier l’histoire individuelle à l’histoire collective ». » France Inter, 21 juillet 2016

Photo : Hannah © Opale

Zoom sur le Festival Escales Documentaires

Rendez-vous populaire au contenu haut de gamme, le festival Escales Documentaires offre un véritable regard sur le monde avec une grande sélection de films documentaires. La 16e édition se déroule du 8 au 13 novembre 2016 et met en lumière de nombreux films en compétition venus des quatre coins du monde. N’hésitez pas à découvrir la programmation et profitez de l’entrée participative ! Le Festival est partenaire du Pass’ Culture Étudiant.
Programme complet : www.escalesdocumentaires.org

Infos pratiques

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

publié le jeudi 27 octobre 2016