Accueil > Vie de l’Université > Actualités et événements > Ma Thèse en 180 secondes à l’Université de La Rochelle

Jeudi 26 mars 2015 de 18h00 à 20h00

Pôle Communication, Réseaux, Multimédia

44 avenue Albert Einstein, La Rochelle

Ma Thèse en 180 secondes à l’Université de La Rochelle

180 secondes pour présenter vos recherches, 3 minutes pour partager votre passion. L’Université de La Rochelle participe à la seconde édition du concours « Ma thèse en 180 secondes » organisé pour les doctorants par la CPU et le CNRS, dans le cadre du futur périmètre de la COMUE avec les universités Poitiers, Limoges, Orléans et Tours. La sélection de l’Université de La Rochelle pour la finale régionale aura lieu le 26 mars.

Ma thèse en 180 secondes est un concours dont l’enjeu est de présenter son sujet de recherche en termes simples et devant un auditoire profane et diversifié. Chaque participant doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Ce défi est lancé aux doctorants par la Conférence des présidents d’universités (CPU) et le CNRS pour la seconde année consécutive.

Au delà du concours, c’est aussi l’occasion pour ces jeunes chercheurs d’apprendre à communiquer et vulgariser leur passion de la recherche.

Le calendrier 2015

  • Jeudi 26 mars : Sélection de l’Université de La Rochelle
  • Jeudi 2 avril  : Finale régionale à Tours Centre, Limousin, Poitou-Charentes
  • Mercredi 3 juin : Finale nationale à Nancy
  • Automne 2015 : Finale internationale à Paris

Le concours « Ma thèse en 180 secondes »

Le concours Ma thèse en 180 secondes est inspiré du concours Three minute thesis (3MTMC) qui a eu lieu pour la première fois en 2008 à l’Université du Queensland, en Australie. Le concours québécois est le premier du genre en langue française et existe depuis 2012. En 2013, pour la première fois en Europe, l’université de Liège et l’université de Lorraine ont organisé ce concours et deux lauréats par université ont participé à une finale franco-belge à Québec.
MT180

Les 8 candidats de l’Université de La Rochelle

  • Anna Conchon : « Vers une modélisation opérationnelle des niveaux trophiques intermédiaires océaniques. »
  • Alexia Grabkowiak : « Séparation des sources en géodésie. »
  • Céline Lavergne : « Rôle (structure et fonction) des communautés procaryotes (bactéries et archées) dans le cycle de l’azote d’une vasière littorale du Pertuis Charentais : Influence des facteurs biotiques et abiotiques par une approche multi-échelle. »
  • Omar Benhamed Daho : « Radar ULB pour la vision à travers les murs : mise au point d’une chaîne de traitement de l’information d’un radar imageur. »
  • Sébastien Eskenazi : « Hachage sémantique pour la signature électronique avancée de documents. »
  • Thomas Plançon : « Les camps de migrants comme territoire de l’attente dans la littérature des Amériques au XXème siècle. »
  • Laurie Travert  : « Les droits sociaux, économiques et culturels de la femme en droit international. »
  • Alaric Zanibellato : « Modélisation et propriétés physico-chimiques du dépôt calcomagnésien en eau de mer : un éco-matériau pour le renforcement et la protection des cotes. »

Jeudi 26 mars, trois d’entre eux représenteront l’Université de La Rochelle à la finale régionale de Tours.

publié le mardi 24 mars 2015

Contact

Direction Recherche Partenariats Innovation (DRPI)

Tél. : 05 46 45 87 27
recherche@univ-lr.fr

Voir aussi