Accueil > Accès direct > Espace presse > Communiqués de presse > Séisme en plaine d’Aunis, des experts disponibles à l’Université de La (...)

Séisme en plaine d’Aunis, des experts disponibles à l’Université de La Rochelle

Suite à la secousse de ce matin, des chercheurs de l’Université de La Rochelle peuvent répondre à vos questions.

Plusieurs personnes expertes sont joignables aujourd’hui si vous souhaitez des précisions techniques sur l’événement de ce matin.

Pierre SAKIC :
Chercheur doctorant au LIENSs, Laboratoire LIttoral ENvironnement et Sociétés (Université de La Rochelle – CNRS)
Thèse en cours : Simulation de l’apport de données de géodésie off-shore à la sismique liée à la subduction dans l’arc des petites Antilles
pierre.sakic-kieffer@univ-lr.fr
À noter : Il travaille actuellement sur les données locales, des GPS sont positionnés à La Pallice et sur l’Ile d’Aix. Des résultats sont attendus dans les heures qui viennent.

Éric Chaumillon :
Professeur au LIENSs, Laboratoire LIttoral ENvironnement et Sociétés (Université de La Rochelle – CNRS)
Responsable de l’Observatoire du Littoral et de l’Environnement (OLE)
Projet scientifique sur des approches complémentaires de stratigraphie sismique très haute résolution couplée à des carottages, suivis géomorphologiques, mesures et modélisation numérique des processus hydrosédimentaire.
Les objets d’études sont les littoraux et plus particulièrement les environnements semi-fermés (estuaires, lagunes, embouchures, bancs de sable et flèches) car leur grande dynamique et leurs forts taux de sédimentation en font des sites de choix pour l’archivage sédimentaire des changements environnementaux récents (dernières décennies à 2000 dernières années).
eric.chaumillon@univ-lr.fr

Wayne CRAWFORD :
Chercheur Institut Physique du Globe de Paris, associé au LIENSs
Recherches sur les mesures sismologiques en mer et terre-mer. Il étudie la structure des dorsales et leurs systèmes hydrothermaux utilisant des réseaux des sismomètres ainsi que les mesures de la déformation du sous-sol sous les ondes océaniques (compliance fond de mer). Il étudie aussi les zones de subduction avec des sismomètres en terre et en mer, et le bruit sismologique en fond de mer créé par les ondes et les courants, et comment les séparer du signal sismologique.
wayne.crawford@univ-lr.fr

Pour aider les chercheurs à analyser ce séisme, témoigner via ce lien : http://www.franceseisme.fr/formulaire/index.php?IdSei=599

A télécharger

Le communiqué de presse

publié le mercredi 25 mai 2016