Jeudi 8 mars de 18h00 à 20h00

Maison de l’Etudiant

Ma Thèse en 180 secondes

Ma thèse en 180 secondes est un concours dont l’enjeu est de présenter son sujet de recherche en termes simples et devant un auditoire profane et diversifié. Chaque participant doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Ce défi est lancé aux doctorants par la Conférence des présidents d’universités (CPU) et le CNRS pour la seconde année consécutive.

Au delà du concours, c’est aussi l’occasion pour les jeunes chercheurs d’apprendre à communiquer et vulgariser leur passion de la recherche.

Le calendrier 2018

  • Jeudi 8 mars : Sélection de l’Université de La Rochelle
  • Jeudi 22 mars  : Finale régionale à La Rochelle
  • Mercredi 13 juin : Finale nationale à Toulouse.
  • Jeudi 27 septembre : Finale internationale en Suisse.

Sélection de L’Université de La Rochelle : les candidats

Le 8 Mars à 18h00 à la Maison de l’étudiant, sur réservation

Ils sont 11 Doctorants cette année

Khac Lan NGUYEN, dotorante en 2ème année MIA
sujet de thèse : Modèles géométriques et statistiques pour la segmentation : applications à la détection de tumeur en imagerie 3D ultrasons hautes fréquences.

Junior Raimundo GONCALVES DE OLIVEIRA, doctorant 1ère année UMR LIENSs
sujet de thèse : Sensibilisation de cellules tumorales métastatiques chimiorésistantes par des flavonoïdes et caroténoïdes cytostatiques purifiés à partir de plantes terrestres du Brésil, de Nouvelle-Calédonie et de microalgues marines.

Mathilde HUON, docteure UMR CEBC
sujet de thèse : Inter and intra specific interactions in marine habitat selection of two sympatric seal species in Northeast Atlantic

Christiane Aya Kan KADIO, doctorante 2ème année CEREGE
sujet de thèse :Impact de l’économie circulaire sur le supply chain management et les réseaux inter organisationnels.

Noudéhouénou Lionel Jaderne HOUSSOU, doctorant 2ème année L3i
sujet de thèse : Analyse et modélisation de trajectoires utilisateur dans des systèmes réels.

Nour HAIDAR, doctorant 2ème année L3i
sujet de thèse : Une architecture multi-agents pour la simulation et l’aide à la décision pour la régulation énergétique dans les bâtiments et les quartiers connectés.

Yossra ELKEBIR, doctorant 2ème année UMR LaSIE
sujet de rhèse Influence de l’interphase sur les mécanismes et cinétiques de dégradation des revêtements anticorrosion polyépoxides.

Guillaume SERAFIN, doctorant 3ème année UMR LaSIE
sujet de thèse : Stratégies optimales de maitrise de la qualité de l’air dans les bâtiments de bureaux.

Benjamin GREGOIRE, docteur UMR LaSIE
sujet de thèse : Fonctionnalisation des barrières thermiques aéronautiques élaborées par barbotines (FONBAT).

Julien DUBOSCQ, doctorant 2ème année UMR LaSIE
sujet de thèse : Biocorrosion des aciers en milieu marin : impact des micro-organismes sur les couplages galvaniques et les propriétés (composition, hétérogénéité, porosité…) de la couche de produits de corrosion.

Guillaume BRUNIAUX, docteur UMR LIENSs
sujet de thèse : Reconstitution paléogéographique et prospection archéologique en zone littorale par approches géophysiques multi-méthodes et multi-échelles.

Toàn VO MINH, doctorant 1ère année UMR LaSIE
sujet de thèse : Simulation des défauts de mise en œuvre et d’usage des équipements : Quel impact sur les consommations et sur le confort tout au long du cycle de vie du bâtiment ?

Le concours « Ma thèse en 180 secondes »

Critères d’admissibilité à concourir :
Pour prendre part au concours, les participants doivent satisfaire aux conditions d’admissibilité suivantes :

  • être inscrit ou avoir été inscrit dans un programme de doctorat de l’année universitaire en cours (2017/18) ou avoir obtenu leur doctorat pendant l’année universitaire précédant la finale internationale (2016/17) ;
  • avoir informé de sa participation au concours son directeur de thèse et / ou financeurs et son directeur d’unité ;
  • présenter un état d’avancement suffisant du projet de recherche doctoral ;
  • s’exprimer en français ;
  • pour la demi-finale nationale : être sélectionné et être envoyé officiellement par le regroupement universitaire dans lequel il a été sélectionné (sous réserve de disponibilité des lauréats à participer à la finale internationale à l’automne 2018, en Suisse) ;
  • représenter le pays dans lequel ils a été sélectionné pour la finale internationale.
publié le vendredi 16 février 2018