Filière Tourisme, Loisirs, Culture

En interaction avec un territoire bénéficiant d’une forte attractivité touristique, la filière vient répondre aux enjeux de performance et de durabilité des territoires et organisations touristiques. Elle s'intéresse à différentes problématiques concernant acteurs publics et privés du tourisme : interaction entre tourisme, sociétés et environnement (risques, tensions sociales et environnementales, tourisme durable), interaction entre tourisme et culture, patrimonialisation, émergence de nouvelles pratiques et d'innovations touristiques (webmarketing, tourisme collaboratif, m-tourisme, e-tourisme, etc.), autonomisation des touristes, innovations numériques dans le champ du tourisme.

La filière Tourisme, Loisirs, Culture forme près de 600 étudiants par an de la licence au doctorat et rassemble une trentaine de chercheurs et une dizaine de doctorants au sein de 5 laboratoires de recherche.

Travaillant en partenariat avec de nombreux acteurs, notamment en appui aux politiques publiques, elle a notamment obtenu le Prix Spécial Recherche et Innovation de la Région Poitou-Charentes dans le cadre du projet Qualiplages pour la réalisation d’un guide de qualité des plages servant de support à la politique Oléron Qualité Littoral.

Caroline Blondy, référente filière Tourisme, Loisirs, Culture

La filière est animée par une référente, professeur agrégée et docteur en géographie, Caroline Blondy.

Formation initiale et continue

La filière compte près de 600 étudiants pour 9 formations au total, dont une nouvelle licence pro en E-tourisme.

Toutes ces formations sont accessibles en formation tout au long de la vie dans le cadre d’une reprise d’études. L’équipe de formation continue propose également des formations courtes, adaptables en fonction de vos besoins :

Recherche et Innovation

La filière couvre un ensemble d’expertises diverses :

Production et analyse d’outils innovants et de données dynamiques sur le tourisme :

  • Fréquentation, usages, et satisfaction des touristes,
  • impacts socio-économiques et environnementaux,
  • innovation touristique (robot, outil de médiation culturelle, web et open mining),
  • mise en valeur de la culture et des patrimoines.

-Analyse du rôle du tourisme dans le développement des territoires littoraux et urbains

-Aide à la décision des acteurs du secteur dans la mise en place de :

  • politique de développement touristique durable,
  • démarche de performance, d’innovation et d’excellence touristiques.

Pour cela, elle s’appuie sur les compétences de 5 laboratoires de recherche, développant une approche pluridisciplinaire autour de la géographie, l’histoire, la gestion et le management, l’informatique, les langues, les lettres et le droit :

Ces expertises conduisent à des travaux de recherche, développement et innovation en lien avec de nombreux partenaires publics et du tourisme, de la culture, de l’hôtellerie et des loisirs. Parmi ceux-ci on peut citer l’usage du robot comme nouvel outil de médiation culturelle dans l’expérience touristique muséale, ou bien le développement de technologies d’observation du nautisme dans l’estuaire de la Gironde et les Pertuis charentais en partenariat avec l’agence des aires marines protégées, ou encore la réalisation d’un modèle de tableau de bord pour l’e-tourisme en lien avec différents acteurs publics et privés du tourisme et du numérique.

Quelques exemples de projets partenariaux

R2QualiEnv

Il s’agit d’une étude qui a été menée en partenariat avec Charentes Tourisme, la CCI La Rochelle et CCI de Rochefort, les collectivités territoriales et l’INSEE pour étudier le lien entre résidences secondaires et qualité de l’environnement grâce à l’analyse des usages des résidents secondaires (fréquentation, location, prêt, pratiques touristiques, etc.), leurs représentations de la qualité environnementale, leur ancrage dans le lieu (vie associative, stratégies résidentielles, etc.) et les retombées socio-économiques de leur présence. Elle a permis de conclure au rôle majeur des résidents secondaires sur les territoires littoraux et rétro-littoraux charentais.

ASPAQUE : Analyse spatiale et modélisation de la fréquentation des plages du littoral atlantique et de ses liens avec la qualité de l’environnement

Un projet de recherche réalisé avec la Fondation de France sur l’analyse spatiale et la modélisation de la fréquentation des plages du littoral Atlantique et ses liens avec la qualité de l’environnement. Réalisée grâce à la mise en évidence des corrélations spatiales entre l’installation des usagers de la plage et leur perceptions de la qualité de l’environnement, l’étude a permis de modéliser les fréquentations et usages des plages pour aider l’aménagement et la gestion de ces espaces.

Contact Relations filières socio-économiques +33(0) 6 81 24 73 22