Mettre en place un campus intelligent, durable et responsable

Par l’expérimentation d’un Smart Campus, l’Université constitue un FabLab pour la cité, contribuant à l’innovation et l’exemplarité en matière de responsabilité sociétale.

Un Smart Campus qui contribue positivement aux évolutions sociales du territoire

À l’écoute de son environnement et soucieuse de s’adapter dans un monde en profonde transition, La Rochelle Université est devenue un véritable terrain d’expérimentation pour la recherche au service du territoire et des enjeux de demain. Globale, ambitieuses et innovante, la démarche Smart Campus entend faire de l’Université un campus exemplaire, engagé, connecté, durable et responsable.

Elle passe par une action forte en faveur de la réhabilitation des bâtiments et de la mise en place de dispositifs intelligents de régulation des consommations énergétiques et des flux. Inscrits dans les demandes au titre des opérations de contractualisation avec l’Etat et les partenaires institutionnels (CPER, Plan de relance…), les opérations de rénovation, les équipements techniques, les travaux d’isolation et les services numériques de gestion du patrimoine, doivent ainsi permettre à l’établissement de limiter son propre impact écologique sur le territoire.

La Rochelle Université s’est également engagée dans un programme de changement de comportement vers les mobilités douces. Elle contribue à mettre en place le projet AGREMOB avec un consortium de plusieurs acteurs du territoire. Le programme consiste à mettre en place des actions de sensibilisations, des ateliers et des incitations afin que les citoyennes et citoyens rochelais fassent une transition vers les mobilités durables. La Rochelle Université a été labellisée « Développement Durable et Responsabilité Sociétale » en 2022. Ce label valorise l’engagement et la stratégie de l’établissement en matière de développement durable et de responsabilité sociétale et l’engage dans une démarche d’amélioration continue.

La création d’un centre de diffusion de la culture scientifique, le « Science & Society Comm’On Lab », prévu dans le projet ExcelLR, a pour objectif de soutenir le développement et le suivi des projets de l’Université, qu’il s’agisse de programmes de recherche, d’explorations pédagogiques ou d’initiatives étudiantes, afin de les ancrer dans une stratégie sociétale.

Capitaliser sur le numérique pour construire le campus de demain

Avec « Smart Code », l’Université entend être accessible en tout lieu et à toute heure grâce au développement de salles connectés permettant une expérience à distance équivalente à celle du présentiel. En ce sens, le projet est emblématique de la façon dont l’établissement se saisit de l’opportunité numérique pour en faire un outil au service de l’ouverture de l’Université à tous les publics et de la construction du smart campus.

Cette ambition s’exprime aussi avec le campus virtuel, destiné à proposer 1000 bureaux virtuels et utilisables et une bibliothèque réinventée, s’appuyant sur des espaces de travail mutualisés et des portfolios numériques pour les étudiantes et étudiants.

Sensibiliser aux enjeux sociétaux et éclairer les décisions publiques par l’expertise de la recherche

Dans un contexte d’évolution du paysage académique national et international, l’Université fait non seulement face à la mondialisation de l’enseignement supérieur, mais également à ses responsabilités en matière de développement de la société. Elle contribue, par ses missions de formation, de recherche, d’insertion professionnelle des étudiantes et étudiants, l’Université contribue à former des citoyennes et citoyens du monde responsables et acteurs des changements présents et à venir. Produisant et diffusant de nouveaux savoirs, apportant des solutions novatrices à un monde en pleine transformation, l’Université demeure le laboratoire de la société de demain.

S’appuyant sur le potentiel intellectuel de sa communauté étudiante et scientifique, La Rochelle Université aide à la production d’outils d’aide à la décision pour la résolution de problématiques de politiques publiques. Cette volonté est d’autant plus forte qu’elle s’inscrit dans les actions menées conjointement par l’ensemble des acteurs du territoire dans le cadre du projet La Rochelle Territoire Zéro Carbone. L’Université joue un rôle important dans son articulation, s’appuyant pour cela sur différents champs pluridisciplinaires :

  • la participation citoyenne,
  • le carbone bleu,
  • le numérique responsable,
  • l’exploitation des données numériques,
  • le bâti durable,
  • l’économie circulaire
  • la création d’une Coopérative Carbone

Une gouvernance ouverte et partagée

La responsabilité de l’Université réside également dans la nature de ses démarches, qu’elle souhaite collectives et partagées. Elle s’interroge ainsi sur ses actions, en prévoyant des modalités de pilotage partagé et des processus de décisions participatifs.

La création d’un Comité d’Orientation Stratégique rassemblant des expertes et experts de haut niveau national et international, des partenaires sociaux économiques et des élu·es, est prévue au prochain contrat d’établissement. Ce dernier aura pour ambition d’évaluer, conforter ou réadapter les choix de trajectoire de l’Université.

Une Université responsable et engagée pour lutter contre toute forme de discrimination

Plaçant l’humain au cœur de sa politique d’établissement, La Rochelle Université entend lutter contre toute forme de discrimination et s’est dotée d’une vice-présidence qualité de vie au travail et égalité. La démarche transversale de cette vice-présidence vise à promouvoir une culture de l’égalité, tout en renforçant le dialogue social, développant les bonnes pratiques et dispositifs en place tels que « L’Université me protège » ou le Plan d’Action Égalité Professionnelle.

Documents à télécharger