Une chercheuse de La Rochelle Université sélectionnée dans le programme international « Homeward Bound »

Emeline Pettex, chercheuse en écologie marine au sein du LIENSs (La Rochelle Université – CNRS) et de la cellule Cohabys (ADERA), étudie la grande faune marine et s’intéresse également aux impacts des activités humaines sur ces espèces. Seule femme sélectionnée en France cette année, elle participera avec 94 autres femmes à la 4e cohorte du programme international Homeward Bound.

Homeward Bound est une initiative internationale destinée aux femmes ayant une formation en sciences, technologies, ingénierie, mathématiques et médecine. Ce programme vise à créer un réseau de 1 000 femmes scientifiques, sur 10 ans, et à les former afin d’accroître leur impact sur les décisions pour l’avenir de la planète et pour lutter contre les changements climatiques. Cette initiative est née en 2016 du rêve de sa fondatrice Fabian Dattner, experte australienne en leadership, et de sa collaboration avec une biologiste marine Jess-Melbourne Thomas. Encore peu connu en France, Homeward Bound est un programme prestigieux qui suscite l’intérêt de grandes entreprises internationales comme Acciona, spécialisé dans le développement durable (énergies renouvelables, infrastructures…). Les formateurs sont des experts de leur domaine.

Lors de la dernière campagne en Antarctique, la 3e cohorte a eu la chance de bénéficier de l’expertise de Christiana Figueres, secrétaire exécutive de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques qui a abouti aux accords de Paris de la COP21.

Bien que les femmes soient globalement plus diplômées (+10 points dans l’Union Européenne pour les 25-34 ans), elles sont sous-représentées dans les postes hautement qualifiés (en France, 37 % des chercheurs sont des femmes, 24 % des professeurs d’université) ou de direction. L’augmentation des leaders féminines contribuerait positivement à l’établissement d’un monde durable, en introduisant plus de diversité et un leadership différent dans la gouvernance mondiale.

Le programme Homeward Bound propose à ses lauréates une formation de 12 mois pour développer leur capacité de leadership, de stratégie et leur visibilité. Celle-ci se conclue par une expédition d’un mois au départ d’Ushuaïa vers l’Antarctique (départ en novembre 2019), au cours de laquelle un important travail est mis en place pour faire émerger des projets et des actions concrètes pour le climat. Le choix de l’Antarctique n’est pas un hasard ; c’est l’une des régions les plus touchées par le réchauffement et elle est hautement symbolique du plus grand défi posé à l’humanité.

Cette année, la 4e cohorte d’Homeward Bound accueille 95 participantes, de 33 nationalités différentes et issues de domaines scientifiques très variés.

Une chercheuse de La Rochelle Université sélectionnée  dans le programme international "Homeward Bound" 1

« Je suis très fière d’avoir été sélectionnée, Homeward Bound réunit déjà 350 femmes dans plus de 40 pays, toutes plus inspirantes et engagées les unes que les autres. Intégrer ce réseau nous pousse à nous engager, à agir concrètement pour le climat et nous fait bénéficier de la créativité et de l’expertise des autres femmes. Mon objectif est de mener des actions en lien avec La Rochelle Université et les acteurs locaux sur le territoire rochelais, où la dynamique est déjà très positive avec la spécialisation de l’Université sur le Littoral Urbain Durable et Intelligent et un projet de territoire zéro carbone à l’échelle de l’agglomération rochelaise »

Bien que le programme finance une part non-négligeable de la formation, Emeline est à la recherche de partenaires pour couvrir les frais associés (18 000 €).

L’appel à candidatures pour la 5e cohorte est lancé depuis le 7 mars 2019 ; une opportunité pour d’autres scientifiques françaises d’intégrer ce réseau de femmes innovantes et de vivre une expérience unique (inscriptions). Les lauréates françaises des 4 premières cohortes ont déjà lancé plusieurs initiatives et travaillent ensemble pour développer une synergie sur le territoire français.

Documents à télécharger

Contact Direction de la Communication +33 (0)5 46 45 85 68

Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30